<< Retour à l'activité

Les Élancées, 20 ans d’émotions partagées !

La recette de sa longévité ?C’est d’abord le choix de la diversité, avec cette année encore 21 compagnies professionnelles invitées, aux frontières de la danse et du cirque. C’est aussi le pari de l’exigence, de l’audace et de la qualité artistique pour toucher les coeurs et les âmes et accompagner les spectateurs sur le chemin de l’émotion, du rire et des frissons.

Au programme, des moments rares sous chapiteau : le Cirque Trottola et sa nouvelle pièce Campana qui suggère que la virtuosité est prétexte à raconter l’âme humaine, la famille Pagnozoo qui propose une rencontre inédite avec ses chevaux et sept Finlandaises qui vont nous faire éclater de rire...

Les choix de la découverte qui caractérisent les Élancées depuis leur origine ne se démentent pas, avec cette année pas moins de cinq créations originales. Ne manquez pas un nouveau venu dans le festival, Yoann Bourgeois, prodige d’équilibre, qui défie la pesanteur dans son spectacle Scala...

Cette étape symbolique : 20 ans ! marque aussi la célébration de fidélités qui se sont nouées au fil des années. Fidélités québécoises avec la compagnie Éloize qui revient pour nous faire rêver de l’Ouest avec Saloon, fidélité à Jérôme Thomas et ses quatre jongleuses qui se jouent des illusions d’optique avec brio, fidélité aux chorégraphes qui ont parcouru un bout de chemin avec Les Élancées depuis plusieurs années : Jacques Fargearel, Hervé Koubi, Christine Fricker qui propose quelques Dédicaces aux pièces emblématiques des 20 ans de festival…

Saloon

Saloon

Cirque Éloize (Québec)

Dans un Far West en pleine ébullition, Saloon devient le théâtre d’une histoire d’amour rocambolesque avec un shérif, une fille de joie, un barman et un cowboy aux santiags bien cirées. Les douze artistes, dont trois musiciens et chanteurs d’exception, orchestrent une comédie acrobatique, passant de la planche coréenne aux sangles aériennes, de la roue Cyr à la danse, avec une virtuosité époustouflante. Le nouveau spectacle de la célèbre compagnie québécoise est une conquête de l’Ouest spectaculaire et drôle.

« À travers les nombreux numéros de danse acrobatique, les prouesses aériennes viennent rappeler qu’on fait ici affaire avec un cirque reconnu à l’international pour le niveau de ses acrobates autant que pour sa créativité. »Le Nouvelliste, Trois-Rivières

Au cœur du renouvellement des arts du cirque depuis 1993, le Cirque Éloize, en continuelle recherche artistique, est l’un des chefs de file du cirque contemporain. S’appuyant sur les talents multidisciplinaires de ses artistes, le Cirque Éloize exprime sa nature novatrice à travers la théâtralité et l’humanité. Il conjugue de manière inédite et originale les arts du cirque à la musique, à la danse et au théâtre.

THÉÂTRE DE L’OLIVIER • IstresSamedi 19 janvier 20h30Dimanche 20 janvier 17h

Flash Players

Flash Players

Flash Players

Cie Chute Libre • Pierre Bolo et Annabelle Loiseau

Dans le noir, une lueur s’allume comme un lever de soleil laissant place à une silhouette en contre-jour, puis deux, puis trois. À la recherche de la lumière, chacun cherche sa place dans un monde en pleine mutation. Les projecteurs deviennent alors de véritables partenaires des danseurs composant un univers mouvant et poétique. Dans cette pièce à l’énergie débordante, cinq garçons et une fille en chemises blanches et cravates proposent une danse généreuse sur des airs d’opéra comme sur des rythmes urbains. La chorégraphie, hypnotique, transmet joie et émotion et nous fait vivre un moment plein de vitalité et d’élégance.

La compagnie existe depuis 2005 et compte aujourd’hui une douzaine de créations.Les chorégraphes Annabelle Loiseau et Pierre Bolo ont développé leur démarche artistique avec une trentaine d’artistes danseurs mais aussi éclairagistes, musiciens, comédiens, circassiens, photographes… Leur écriture se situe entre abstraction et narration, le travail est axé sur l’interprétation de la danse. La primeur est au vocabulaire chorégraphique hip-hop. L’espace et la lumière composent les instants et les ensembles. La Cie Chute Libre souffle de la musicalité, du muscle et de l’allure, du postural, du geste dansé, du groove, des élans chorégraphiques, de la réflexion et de l’instinct.

ESPACE GÉRARD PHILIPE • Port-Saint-Louis-du-RhôneVendredi 1er février 18h30

Manipulation poétique Cie Raoul Lambert

Manipulation poétique

Cie Raoul Lambert

Petites digressions sur l’art du doute, le pouvoir des mots et la représentation de la réalité. Manipulation poétique.Raoul Lambert n’est pas un magicien comme les autres. Le voici au milieu d’une bibliothèque pour une séance de Manipulation poétique. Entre illusionnisme, magie nouvelle et mentalisme, le « conférensorcier » avoue utiliser « des techniques communes aux charlatans, aux voyants, aux hommes politiques ou aux publicitaires » pour dénoncer, avec humour, notre propension naturelle à la crédulité. Une performance déroutante qui met en évidence notre vulnérabilité face à la manipulation.

« Attendez-vous à être bluffé et/ou émerveillé ». Télérama

Hypermnésique depuis son accident du 14 avril 1989, Raoul Lambert invente le concept de l’éclairvoyance. Mais en quoi ça consiste ? Est-ce que Raoul Lambert se fait passer pour mentaliste en usant de son hypermnésie, ou est-ce que le mentaliste se fait passer pour un hypermnésique en usant de son Raoul Lambert… ou l’inverse !!? Il est de rares cas où nous acceptons consciemment d’être manipulés. Grâce à la magie, ces deux conférensorciers vous proposent un pas de côté. Se laisser émerveiller pour mieux appréhender notre monde et explorer nos crédulités.

Magie nouvelle ? Ancienne magie ? Mentalisme ? Magie mentale ? Illusionnisme ? Presquedigitation ? Une chose est sûre, il doit être certainement question de magie !Mais surtout de spectacle. Et de représentation, de posture et d’imposture des icônes, des idoles, des fan(atique)s et de l’adulation. Tisser un rapport d’intimité avec le public pour partager, avec humour, notre propension naturelle à la crédulité, la manipulation et notre rapport au pouvoir.

AU CDI DU LYCÉE PROFESSIONNEL LATÉCOÈRE IstresVendredi 1er février 18h30AU CDI DU COLLÈGE ROBESPIERRE Port-Saint-Louis-du-RhôneJeudi 7 février 18h30

Mad in Finland

Le cirque bouillonne aujourd’hui d’une piquante génération de collectifs féminins. Ici, sept circassiennes, acrobates de choc au caractère bien trempé, rivalisent d’humour et d’énergie. Ces championnes nous racontent leur Finlande natale, imaginée ou réinventée et passent d’un numéro à l’autre au rythme d’une musique live, entre chansons traditionnelles et hard-rock nordique. Elles croisent avec brio leurs disciplines, les traditions et les clichés sur leur pays et enchaînent des numéros de haute voltige : duo de rola-bola en combinaison de ski, tissu aérien, fil ou trapèze volant... Fous rires et dépaysement garantis ! Un véritable coup de cœur !

En avril 2012, dans le cadre du festival Tant qu’il y aura des Mouettes, organisé par Galapiat Cirque, une carte blanche a été donnée à sept femmes, toutes Finlandaises et circassiennes. Suite à six mois d’échanges de mails et de deux semaines de travail intensif sous chapiteau, Mad in Finland est né. Cette forme n’avait pas l’objectif de tourner, simplement celui de prendre le temps de se retrouver et avoir le plaisir d’expérimenter de nouvelles choses. Comme pour honorer une vieille promesse que se font sept amies, anciennes camarades d’école de cirque, qui malgré les projets des unes et des autres sont toujours restées proches.

SOUS CHAPITEAU, STADE AUDIBERT • IstresVendredi 1er février 20h30Samedi 2 février 18h30Dimanche 3 février 17h

Les Ombres blanches Cie Nathalie Pernette

Les Ombres blanches Cie Nathalie Pernette

Les Ombres blanches

Cie Nathalie Pernette

Une scène envahie de brouillard, une histoire de fantômes et de maison hantée. Nathalie Pernette poursuit son exploration de l’étrange, sous le regard complice du fameux magicien Thierry Collet. Dans ce ballet d’entre-deux mondes, les portes grincent, les objets volent, les corps flottent, apparitions brumeuses et silencieuses. Les esprits farceurs et les revenants s’évaporent ou se disloquent, hantent la maison et l’animent d’une magie facétieuse. Toutes les bizarreries sont permises dans ce spectacle qui recèle autant de mystères fantastiques que de surprises magiques !

Danseuse et chorégraphe, Nathalie Pernette a créé sa propre compagnie en 2001 et présente depuis ses spectacles dans toute la France et à l’étranger. L’activité de création, marquée par un goût pour l’expérimentation et la rencontre, emprunte depuis toujours différents chemins menant de la salle à l’espace public, en passant par des lieux insolites. Elle cultive également le frottement avec d’autres disciplines artistiques comme les arts plastiques ou la musique vivante… Dans Les Ombres blanches elle s’est entourée de fantômes et de Thierry Collet, magicien du réel.

LE THÉÂTRE DE FOS • Fos-sur-MerSamedi 2 février 11h

Play Aracaladanza Compania

Play

Aracaladanza Compania (Espagne)

Poésie, créativité, formidable sens de l’image, fluidité du mouvement, telles sont les qualités premières d’Aracaladanza, compagnie madrilène emblématique de la danse pour le jeune public. Habituée des festivals internationaux, elle a marqué Les Élancées avec des pièces magnifiques inspirées de l’univers de grands peintres.Play, le nouveau rêve de la compagnie, se tourne vers le jeu, s’amuse de la matière et des formes dans un tourbillon de couleurs. Les danseurs, vêtus de superbes costumes un brin extravagants, nous invitent à retrouver nos âmes d’enfants dans un univers généreux et inventif. Let’s play ! Un beau moment à partager en famille.

Créée en 1994, Aracaladanza est l’une des plus importantes compagnies chorégraphiques européennes qui crée pour le jeune public. Ses œuvres scéniques, pensées pour les bébés, les enfants, les familles, ont été applaudies par plus d’un demi-million de personnes, outre la reconnaissance unanime de la critique, jusqu’à devenir une référence en la matière. Son travail articulé autour des objets qui deviennent des protagonistes à part entière et se transforment en personnages, ainsi que la facture impeccable de ses mises en scène, caractérisent la compagnie depuis sa création.

THÉÂTRE DE L’OLIVIER • IstresSamedi 2 février 15h

La Fin demain Zirkus Morsa

La Fin demain

Zirkus Morsa

Comment survivre dans un monde qui risque de chavirer ?Avec pour tout bagage une planche et un cylindre en bois, deux personnages naufragés, perdus sur la plage de leur imaginaire, se découvrent et apprennent à se faire confiance. Un jeu convivial s’installe alors entre eux autour d’équilibres précaires qui explorent les possibilités des objets dénichés sur place : des morceaux de bois flotté, une corde usée…Au fil de portés acrobatiques amoureusement poétiques, Rosa et Moritz nous proposent un spectacle fait de complicité et de sincérité, avec une belle créativité, entre fraîcheur et douceur.

Cette jeune compagnie est née en 2013 au sein de la Formation professionnelle du Centre régional des Arts du Cirque de Chambéry. L’objectif de la compagnie est de nourrir la curiosité et de tester le possible dans ses propres limites, dans un monde souvent démesuré.

ESPACE PIÈLE • Cornillon-ConfouxSamedi 2 février 17h

Tipping Point OCKHAM’S RAZOR

Tipping Point

OCKHAM’S RAZOR (Grande-Bretagne)

Dans un cercle dessiné à la craie, cinq jeunes circassiens jouent avec des mâts chinois posés au sol, suspendus dans les airs et manipulés par le groupe. Ils escaladent, sautent, s’accrochent jusqu’au point de basculement… Jusqu’au Tipping point. Des acrobaties surprenantes, dangereuses, esthétiquement fascinantes et singulières. De l’audace, un éloge de la confiance et de la fraternité. Une jolie conjugaison forte en émotion !

« Excitant à regarder, palpitant et dur pour les nerfs. Une performance envoûtante. » The Stage« Ludique et poétique. C’est un spectacle d’une grande classe. » The Times

Cette compagnie anglaise de théâtre aérien combine le cirque et le théâtre visuel. Elle est spécialisée dans la création de théâtre physique sur de l’équipement aérien. Elle invente des histoires qui dévoilent la vulnérabilité, la confiance et la dépendance qui existent entre des interprètes aériens. Le processus tend vers la création de pièces originales qui cherchent à mettre en commun la vulnérabilité, les croyances et les liens qui unissent les hommes dans les airs à travers la manipulation de mâts chinois.

THÉÂTRE LA COLONNE • MiramasSamedi 2 février 20h30Dimanche 3 février 15h

Banc de sable Cie 126 kg

Banc de sable

Cie 126 kg

126 kilos, c’est le poids de ce duo clownesque improbable. Elle, avec une attitude de diva et des désirs de reine et Lui, un peu naïf qui transforme sa maladresse en grâce insoupçonnée. Ensemble ils chassent les mouches comme d’autres chassent les moulins à vent. Dans un décor qui ressemble à un immense bac à sable, terrain idéal pour toutes sortes de facéties, ces clowns acrobates pratiquent le main à main avec une facilité déconcertante. Entre portés, voltiges et jets de sable, préparez-vous à en prendre plein les yeux !

Gwenaëlle et Vincent donnent naissance à la Compagnie 126kg en novembre 2010 afin de soutenir la création du spectacle Banc de sable, projet qu’ils ont en commun depuis de nombreuses années.

ESPACE ROBERT HOSSEIN • GransDimanche 3 février à partir de 11h

Météore Cie Aléas

Météore Cie Aléas

Météore

Cie Aléas

Quel est le meilleur endroit pour qu’une danseuse et un acrobate se rencontrent ? Une échelle bien sûr !Cependant, se mouvoir à deux sur des barreaux n’est pas une chose facile et il se pourrait que l’entraide et la complicité soient la solution. De là à y voir une métaphore de notre société, il n’y a qu’un pas. Plus qu’un simple agrès de gymnastique, l’objet métallique se transforme en un troisième protagoniste et devient un formidable terrain d’exploration pour les deux artistes qui enchaînent alors portés, jeux d’équilibre et de suspension.

Le premier projet de la compagnie fut l’organisation d’un festival de cirque. Avec deux éditions à son actif, Les Fantaisies Populaires a permis d’établir une solide collaboration entre la municipalité et la compagnie, de répondre également au désir et à la volonté de s’ancrer sur le territoire et d’en être acteurs. Le second projet de la compagnie est la création du spectacle Météore auquel vient s’ajouter un axe incontournable pour Aléas à savoir la transmission au travers d’actions culturelles.

ESPACE ROBERT HOSSEIN • GransDimanche 3 février à partir de 11h

Ces deux-là ! Jacques Fargearel

Ces deux-là ! Jacques Fargearel

Ces deux-là !

Jacques Fargearel • Cie Le Sillage

On n’imagine pas toujours ce qui peut se passer dans la tête de deux frères.Avec un danseur adulte et un petit garçon sur le plateau, le chorégraphe Jacques Fargearel nous entraîne dans l’univers fraternel qui unit « ces deux-là » pour la vie. Entre connivence et admiration, protection et transmission, défis et jeux, ils échangent secrets, peines et joies. Leur complicité sur le plateau est éclatante, vibrante en dépit de leur différence, et c’est là toute la force de ce spectacle émouvant, plein de spontanéité. C’est aussi en croisant danse contemporaine et langage hip-hop sur de très belles musiques que ce duo réussit à traduire toute la complexité et la richesse des liens fraternels.

Instituteur de formation, Jacques Fargearel travaille sur les sentiments, les élans, les conflits qui peuvent surgir entre un adulte et un enfant. Il chorégraphie ces liens à travers la course, le mouvement, les rythmes, les rapports entre force et fragilité.

LA MANARE • Saint-Mitre-Les-RempartsSamedi 2 février 18h30

L’Or blanc PHARE CIRCUS

L’Or blanc PHARE CIRCUS

L’Or blanc

PHARE CIRCUS (Cambodge)

Il pleut de la neige sur scène, ou peut-être est-ce du sable ? En fait, il s’agit de riz, omniprésent sur scène comme dans le quotidien et l’imaginaire cambodgien. Utilisé dans une scénographie tout à fait inventive, il apporte une dimension poétique aux performances des jeunes circassiens qui enchaînent avec brio acrobaties, jonglage, barre russe et bascule coréenne.Si la trame de l’histoire s’inspire du parcours initiatique de Bouddha et évoque la tradition et le respect des ancêtres, elle s’ouvre aussi largement sur le monde d’aujourd’hui…Un cirque percutant, généreux et authentique !

Phare Ponleu Selpak, signifiant « la lumière de l’art », tire ses origines d’ateliers de dessin organisés dès 1986 dans un camp de réfugiés à la frontière thaïlandaise. L’association est fondée en 1994 à Battambang par un groupe de jeunes adultes ayant bénéficié de ces ateliers. L’école de cirque accueille et entraine des enfants et adolescents (acrobaties, jonglages, équilibre, contorsion, trapèze et clown) qui se produisent dans des spectacles.

LE THÉÂTRE DE FOS • Fos-sur-MerMardi 5 février 18h30

Abasedotetodesaba COLLECTIF NA ESQUINA

Abasedotetodesaba COLLECTIF NA ESQUINA

Abasedotetodesaba

COLLECTIF NA ESQUINA (Brésil)

« A base do teto desaba »* est un palindrome qui signifie en portugais « la base du plafond s’écroule » parle du voyage, de l’impression paradoxale de se sentir partout chez soi mais avec toujours un sentiment de manque. La pièce nous entraîne dans l’univers de la saudade, intraduisible en français, ce désir intense pour un objet perdu, un mélange de mélancolie, de nostalgie et de rêverie.

Étonnant duo formé à l’école de cirque de Belo Horizonte au Brésil, puis à l’Académie Fratellini en France, Liz Braga et Pedro Guerra se sont inspirés de leurs allers-retours entre deux continents, pour créer un spectacle très visuel qui mêle acrobatie, chant, main à main et cerceau aérien, accompagné par des chansons populaires et des bruitages issus des sons de la forêt amazonienne.

THÉÂTRE DE L’OLIVIER • IstresMardi 5 février 20h30

Scala Cie Yoann Bourgeois

Scala Cie Yoann Bourgeois

Scala

Cie Yoann Bourgeois

Dans une maison truffée de chausse-trappes, poulies et autres engrenages variés, les objets bougent et tombent, le mobilier se décompose et se reforme aussitôt. Les huit interprètes se jettent à corps perdu dans ce décor mouvant, pris dans le jeu d’une série de réactions en chaîne et de rebondissements spectaculaires. Certains sont engloutis dans le sol, puis réapparaissent comme par magie. Les envols des trampolines offrentdes passages d’une grande poésie.Cette chorégraphie aérienne imaginée par l’un des artistes les plus fascinants de la scène contemporaine actuelle, est accompagnée par la musique envoûtante de Radiohead.

« Les tableaux s’enchaînent dans une étonnante fluidité. Tels des robots, les comédiens danseurs reproduisent les mêmes gestes, comme s’ils remontaient le temps. On rembobine. On arrête. On accélère. Le temps se dilue. » Culture Box

Acrobate, acteur, jongleur, danseur, Yoann Bourgeois est avant tout « Joueur ».À l’école du Cirque Plume, il découvre les jeux de vertiges.

THÉÂTRE LA COLONNE • MiramasMardi 5 février 20h30Mercredi 6 février 20h30

Campana Cirque Trottola

Campana Cirque Trottola

Campana

Cirque Trottola

Titoune, voltigeuse gracile et virtuose, et Bonaventure Gacon, clown bourru et attachant, sont des artistes rares. Riches d’un univers fait d’exploits et de petits riens, ils nous livrent ces instants furtifs qui nous procurent autant de rires que de larmes, accompagnés par de magnifiques musiciens fort inventifs.Pour cette nouvelle création, ils ont spécialement construit un chapiteau capable d’accueillir leur dernière folie : la Campana. Une invitée de marque qui efface les litres de sueur, les montagnes d’efforts, et dont la seule présence imposante suffit à nous émouvoir.Un univers captivant et d’une immense sensibilité. Une réussite totale.

« D’apparition en disparition, de tempête en accalmie, Trottola nous emporte loin. Et c’est drôle, poétique, magnifique. » La Vie

Depuis plus de quinze ans, le Cirque Trottola et ses artistes inventent une esthétique singulière faite de virtuosité, où le cirque est prétexte à raconter l’âme humaine. En tordant la réalité ils créent un monde drôle et acrobatique ouvert au présent, ici et maintenant.

SOUS CHAPITEAU, STADE AUDIBERT • IstresMercredi 6 février 18h30Jeudi 7 février 18h30Samedi 9 février 18h30Dimanche 10 février 17h30

Dédicaces Christine Fricker

compagnie Itinérrances

Dédicaces

Christine Fricker

Au fil des années, le Festival Les Élancées s’est avéré un formidable outil de rencontre entre les professionnels des arts du geste et les élèves. Présente l’année dernière au Théâtre de l’Olivier pour Signatures, la chorégraphe marseillaise Christine Fricker revient cette fois à Grans avec Dédicaces. Créée pour les danseurs professionnels de la compagnie Itinérrances et les élèves de CE2 de l’école primaire Georges Brassens de Grans, cette pièce célèbre les 20 ans des Élancées.

Fondée en 1991 à Marseille par Christine Fricker, la compagnie Itinérrances affirme sa volonté de mettre l’humain au cœur de ses projets. La chorégraphe privilégie la rencontre avec les interprètes, en accordant une dimension fondamentale à leur personnalité, à la recherche d’une vérité de corps et de présence, sans fétichisation de la technique. Elle s’appuie sur le fait que chaque danseur a sa propre signature corporelle et demande à ses interprètes de conserver leur liberté d’inventer dans une écriture qui demande un engagement fort. Ses obsessions : rechercher le vivant sur le plateau, questionner l’empathie du public, emprunter au passé pour inventer le présent.

ESPACE ROBERT HOSSEIN • GransJeudi 7 février 18h30

Innocence CIE LA SCIE DU BOURGEON

Innocence CIE LA SCIE DU BOURGEON

Innocence

CIE LA SCIE DU BOURGEON (Belgique)

Elsa Bouchez et Philippe Droz s’aventurent dans un joli duo de main à main et de portés acrobatiques. Ils nous racontent leurs rêves, leurs envies, leurs craintes, et questionnent la réalité du monde qui se plie à mille interprétations... Les corps se portent, se supportent, se poussent et se repoussent, dans une symphonie douce et épurée. Ils signent avec cette première création un émouvant dialogue sensoriel sur le temps qui passe.

Elsa Bouchez et Philippe Droz, défendent la scène comme l’espace de tous les possibles, le cirque comme langage universel. Bercés par les portés acrobatiques, la danse, le théâtre et la musique, ils développent ensemble une recherche où l’émotion compte autant, voire plus, que la prouesse technique. La complicité et l’écoute sont au coeur de leur travail qu’ils traitent avec sensibilité mais aussi légèreté ethumour.

ESPACE GÉRARD PHILIPE • Port-Saint-Louis-du-RhôneVendredi 8 février 19h

J’accrocherai sur mon front un as de coeur Cirque Pagnozoo

J’accrocherai sur mon front un as de coeur Cirque Pagnozoo

J’accrocherai sur mon front un as de coeur

Cirque Pagnozoo

De la rencontre entre la compagnie Pagnozoo et Anne-Laure Liégeois est née une création subtile et charnelle. La metteure en scène s’est laissée séduire par le lien irrésistible qui unit cette famille à ses chevaux. Renommés pour leurs numéros de voltige équestre et emportés par Louise Jallu et les musiciens du Tango Carbón, les Pagnozoo nous invitent à une suite de chevauchées teintées de rêveries. Sur la piste, cavaliers et chevaux nous entraînent dans les coulisses d’un cirque poétique.D’apparitions magnétiques en tableaux acrobatiques, ce spectacle à la voltige épurée fait la part belle à la tendresse et au merveilleux.

Fondée en 1983, dans la mouvance des nouveaux courants du cirque et de la rue, la compagnie Pagnozoo s’est rapidement positionnée comme une compagnie de cirque équestre. Elle réunit aujourd’hui un noyau de 14 personnes en tournée et 18 chevaux, possède son propre chapiteau de 400 places entièrement équipé.

SOUS CHAPITEAU, GYMNASE DES CARABINS • Fos-sur-MerVendredi 8 février 20h30Samedi 9 février 15hDimanche 10 février 15h

Grrrrr Cie Sylex • Sylvie Balestra

Grrrrr Cie Sylex • Sylvie Balestra

Grrrrr

Cie Sylex • Sylvie Balestra

Grrrrr est un solo de danse qui se joue en cercle dans une très grande proximité avec le public. La pièce propose un rituel imaginaire où des figures animales apparaissent faites de peaux, de poils et de plumes. Grâce à un costume impressionnant, le corps de la danseuse se transforme, du tigre à l’oiseau en passant par la chenille ou le cheval. Tout ce bestiaire d’animaux magiques amène les spectateurs dans un univers à la fois doux et joyeux, fluide et sensible.Depuis des millénaires et sur tous les continents, les danses tribales se pratiquant en cercle, il se pourrait bien que nous nous laissions entraîner dans une ronde joyeuse et sauvage pour un grand bal final ! Grrrrr...

Fondée en 2010 autour du travail de la chorégraphe Sylvie Balestra, la compagnie Sylex interroge ce qui met chacun d’entre nous en mouvement. Dans l’espace public ou l’espace privé Sylex travaille à rendre visible la façon dont l’activité humaine affecte et modèle le corps. L’écriture chorégraphique de Sylvie Balestra se nourrit de l’observation anthropologique et de l’écoute des savoirs intimes et singuliers d’individus en mouvement au sein d’une communauté de travail, sportive, géographique.

ESPACE PIÈLE • Cornillon-ConfouxSamedi 9 février 11h

Boys don’t cry CIE HERVÉ KOUBI

Boys don’t cry CIE HERVÉ KOUBI

Boys don’t cry

CIE HERVÉ KOUBI

« Danser c’est la vie. Alors papa, permets-moi de danser et de danser pour toi papa. » À partir d’un texte de l’auteure Chantal Thomas écrit spécialement pour la pièce et qui s’amuse d’une partie de foot improbable, Boys don’t cry est prétexte à une réflexion à la fois nostalgique, drôle et tendre sur le fait de danser quand on est un garçon.Avec ses danseurs à l’énergie contagieuse, aux sons du disco de Diana Ross, Hervé Koubi nous offre une belle occasion de tordre une nouvelle fois le cou à certains clichés encore trop présents dans nos sociétés.Une danse forte et belle, multiple et métissée à savourer en famille.

D’origine algérienne, docteur en pharmacie et pharmacien biologiste, Hervé Koubi a mené de front sa carrière de danseur-chorégraphe et d’étudiant à la Faculté d’Aix-Marseille. Formé au Centre international de danse Rosella Hightower de Cannes, puis à l’Opéra de Marseille. Depuis son premier projet en 2000, il collabore régulièrement avec des musiciens, écrivains, et s’associe également à des vidéastes pour des projets de vidéo-danse.

THÉÂTRE LA COLONNE • MiramasSamedi 9 février 17h

Magnétic Cie Jérôme Thomas

Magnétic

Cie Jérôme Thomas

Quatre jongleuses virtuoses interprètent cette pièce très chorégraphique, où de simples tiges, élastiques ou plaques de polystyrène suffisent à plonger le spectateur dans un univers hypnotique. Des balles blanches flottent dans le noir du théâtre, les cannes se ploient et dessinent un univers d’herbes folles. Une étonnante géométrie naît de la manipulation des fils et des balles, révélée par la lumière et la vitesse.Inspirée de Hic, pièce emblématique de Jérôme Thomas créée en 1995, Magnétic dévoile une nouvelle variation visuelle et poétique d’un immense maître européen du jonglage.

Jongleur d’abord formé au cirque avec Annie Fratellini et au cabaret, Jérôme Thomas se dirige très tôt vers le jazz et collabore avec de nombreux musiciens.Depuis son premier solo Extraballe en 1990, Jérôme Thomas a créé avec sa compagnie une quinzaine de spectacles qui ont fortement marqué l’histoire du cirque. Ces créations ont tourné largement en France et à l’étranger. Metteur en scène et en piste, mais aussi grand improvisateur, il a développé des liens étroits avec compositeurs et musiciens.Jongleur avant tout, il a élaboré une pratique singulière de l’objet et du mouvement.

THÉÂTRE DE L’OLIVIER • IstresSamedi 9 février 20h30

COMMENT PRENDRE SES BILLETS ?En ligne sur www.scenesetcines.fr : Achetez, téléchargez et imprimez vos e-billets depuis votre domicile.Dans les théâtres : directement à l’accueil ou par téléphone (paiement par carte bancaire sécurisé). Les billets sont à retirer 30 min avant le début de la représentation.Sur les lieux de spectacles du festival : les jours de représentations, 1 heure avant le début du spectacle, sous réserve de places disponibles.Tous les détails dans le programme ci-dessous...

Découvrir Le programme des Élancées 2019 5.64 Mo
Les Élancées, 20 ans d’émotions partagées !

<< Retour à l'activité